Pas de succès pour l’identifiant numérique unique FranceConnect

5 Août 2021

Un arrêté de mai 2020 proposait aux entreprises de tester pendant un an l’intégration de FranceConnect sur leur site, un mécanisme d’identification en ligne de l’État. À l’issue des 12 mois, force est de constater que ce dispositif n’a pas convaincu les acteurs privés.

Lancée en mai 2020, l’expérimentation ne concernait que les secteurs de la santé, des transports, de la location, de l’éducation et du social. Pour rappel, FranceConnect est un dispositif d’identification d’accès à des services numériques qui garantit la sécurisation des informations transmises. Il permet à la fois de faciliter l’accès à de nouveaux services en évitant la création d’identifiant dédiés, de disposer d’informations vérifiées sans avoir à gérer des identifiants/mots de passe et d’offrir à ses clients un dispositif sécurisé.

Si l’expérimentation a suscité au début l’intérêt des plates-formes de rendez-vous médicaux, de cliniques et de laboratoires pour leurs espaces de consultations de résultats d’analyse, elle s’est depuis essoufflée alors que pourtant près de 26 millions de Français ont créé leur compte FranceConnect.

Compte tenu du contexte difficile pour les entreprises actuellement, la direction interministérielle du numérique (Dinum) a choisi de laisser encore un an pour expérimenter ce dispositif.

Pour en savoir plus :

© Les Echos Publishing - 2021

Menu