Google lance son système d’indexation « mobile-first »

Pour indexer un site Internet, Google va désormais principalement tenir compte de sa version pour smartphone.

De plus en plus de personnes accèdent à Internet via un smartphone ou une tablette. Un changement de pratique qui, depuis plusieurs années, incite Google à régulièrement changer ses règles d’indexation pour faire en sorte qu’elles permettent de mieux mettre en avant les sites répondant aux demandes des mobinautes. C’est dans cette démarche que le géant américain vient d’annoncer le lancement officiel de son nouveau système d’indexation « mobile-first ».

Présenté sur dédié aux webmasters par Fan Zhang, un ingénieur de la firme, ce système vise à prendre en compte en priorité les versions mobiles des pages d’un site pour les indexer et les classer. L’idée étant de mieux aider les mobinautes à « trouver ce qu’ils cherchent ». Il est ici rappelé que Google continuera à utiliser l’index dans lequel les versions pour ordinateur des sites ont été classées. Aucun risque de déclassement brutal n’est donc à craindre. Mais, au fil du temps, lorsque ces sites disposeront d’une version « mobile », c’est cette dernière qui finira par servir de référence. « Si vous n’avez qu’un site optimisé pour les ordinateurs, vous continuerez à être représenté dans notre index », tempère néanmoins Fan Zhang avant d’ajouter que Google encourage toutefois les webmasters à rendre les contenus de leurs sites accessibles sur mobile dans de bonnes conditions. Un appel du pied que les entreprises qui n’ont pas encore de site compatible « mobiles » ont tout intérêt à prendre en compte. D’abord parce qu’à terme, les règles d’indexation de Google devraient encore se durcir, mais surtout parce que l’analyse du géant américain est juste : le smartphone devient l’outil de navigation préféré par de plus en plus d’internautes. Ne pas leur offrir un site optimisé, c’est courir le risque de les perdre petit à petit.

Menu